jeudi 10 janvier 2008

Prévert et ses interprètes

Jacques PRÉVERT

Naquit à Neuilly-sur-Seine en 1900
Omonville-la-Petite, Manche, le 11 avril 1977

Poète français. Il allie l'image insolite à la gouaille populaire (Paroles, 1946 ; Spectacle 1951 ; la Pluie et le Beau Temps, 1955 ; Fatras, 1966). Il fut le scénariste de plusieurs films célèbres (Drôle de drame, les Visiteurs du soir, les Enfants du paradis de Carné, Remorques, Lumière d'été de Grémillon).



Scénarios de...

Comme une carpe 1932 - L'affaire est dans le sac 1932 - Jenny 1936 - Le Crime de Monsieur Lange 1936 - Drôle de drame 1937 - Le quai des brumes 1938 - Ernest le rebelle 1938 - Les disparus de Saint-Agil 1938 - Le mystérieux Mr. Davis 1939 - Le jour se lève 1939 - Remorques 1941 - Les Visiteurs du soir 1942 - Lumière d'été 1942 - Adieu Léonard 1943 - Sortilèges 1944 - Les Enfants du paradis 1945 - Les portes de la nuit 1946 - Voyage surprise 1947 - Les amants de Vérone 1949 - Souvenirs perdus 1950 - La bergère et le ramoneur 1952 - Notre Dame de Paris 1956 - Le roi et l'oiseau 1979

Et Acteur dans...

L'affaire est dans le sac 1932 - L'hôtel du libre échange 1934 - L'Atalante 1934 - Paris la belle 1959 - Songe de chevaux sauvages 1962


Format: 2 cds | Mp3 128 Kbps | 58,8 & 51,7 Mo

--> CD 1 - 1928 - 1943

01-Les animaux ont des ennuis (Agnes Capri)
02-La peche a la baleine (Les Freres Jacques)
03-Embrasse-moi (Juliette Greco)
04-Chasse a l'enfant (Marianne Oswald)
05-Marche ou creve (Catherine Sauvage)
06-Toute seule (Jean Guidoni)
07-Chanson des sardinieres (Jacques Prevert)
08-Quand tu dors (Edith Piaf)
09-A la belle etoile (Juliette Greco)
10-Les Bruits de la nuit (Mouloudji)
11-La grasse matinee (Marianne Oswald)
12-La chanson de l'homme (Jean Guidoni)
13-Petits pigeons (Michel Simon)
14-Inventaire (Les Freres Jacques)
15-le gardien du phare aime beaucoup trop les oiseaux (Germaine Montero)
16-Compagnons des mauvais jours (Serge Reggiani)
17-Le desespoir est assis sur un banc (Germaine Montero)
18-Dejeuner du matin (Marlene Dietrich)
19-Dans ma maison (Yves Montand)
20-L'orgue de barbarie (Agnes Capri)
21-Chanson de l'oiseleur (Les Freres Jacques)
22-Demons et merveilles (Michele Arnaud)
23-Tu etais la plus belle (Tino Rossi)
24-et puis apres (je suis comme je suis) (Germaine Montero)

--> CD 2 - 1944 - 1972

01-Et la fete continue (Serge Reggiani)
02-Complainte de vincent (Jacques Prevert)
03-Le jardin (Simone Signoret)
04-Paris at night (Cora Vaucaire)
05-Pater noster (Serge Reggiani)
06-Fille d'acier (Cora Vaucaire)
07-Les oiseaux du souci (Catherine Sauvage)
08-Barbara (Jacques Prevert)
09-Il ne faut pas (Jacques Prevert)
10-Cortege (Jacques Prevert)
11-Chanson de la seine (Chanson Plus Bifluoree)
12-Chanson pour les enfants l'hiver (Les Freres Jacques)
13-En sortant de l'ecole (Yves Montand)
14-Le temps perdu (Jacues Prevert)
15-Le combat avec l'ange (Jacques Prevert)
16-La belle vie (Juliette Greco)
17-Les enfants qui s'aiment (Juliette Greco)
18-Les feuilles mortes (Cora Vaucaire)
19-Sanguine (Nougraro)
20-Tournesol (Yves Montand)
21-Noel des ramasseurs de neige (Catherine Sauvage)
22-Fete (Jacques Prevert)
23-etranges etrangers (Jacques Prevert)
24-Tourneur de ritournelles (Jacques Prevert)
25-Cable confidentiel (Catherine Ribeiro)
26-Coeur de rubis (Mouloudji)
27-ne revez pas (l'ordinateur) (Catherine Ribeiro)
28-La romance (Zette)
29-Pour la batterie (Catherine Ribeiro)
30-Frontieres (Jacques Prevert)
31-Tant bien que mal (Serge Reggiani)
32-Les feuilles mortes (Yves Montand)


Soudain le bruit

Soudain l'homme se réveille
au milieu de la nuit
il est saisi par le malaise
et il écoute malgré lui
le silencieux vacarme de l'angoisse
le bruit qui ne fait pas de bruit
le silence qui hurle à la mort
dans le grand coquillage de la nuit
ce bruit aphone... ce bruit de cendres...
l'homme tente vainement de se défendre contre lui
mais le bruit continue son terrible et calme petit
bruit
de bruit qui ne fait aucun bruit
alors l'homme saute à bas du lit
il ouvre la fenêtre
il demande à la rue de faire quelque chose
il la supplie de faire du bruit
du vrai bruit vivant comme la vie
mais la rue reste muette comme une lanterne sourde
muette comme une chouette qui serait muette
comme une palourde
la fenêtre donne sur un cimetière
un mur avec derrière sous terre des morts
et pas un chat
seulement le bruit qui ne fait pas de bruit
et qui se promène
dehors
dans le paysage de la mort
dans le paysage de la nuit
et l'homme se cogne la tête contre le mur
son sang jaillit
comme une source
une source qui ne fait pas de bruit
et l'homme entend toujours l'atroce murmure
la froide clameur de l'insomnie
et vaincu comme un homme qui meurt
il s'écroule sur le tapis
soudain
les oiseaux du Père Lachaise se réveillent et déchirent la nuit
et le soleil aussi se lève
pâle comme les gens qui n'ont pas dormi
où donc a-t'il passé la nuit
peut-être chez les filles du malaise
là-bas... très loin... en malaisie
l'homme se relève aussi
saignant et grelottant du froid de la nuit
il se cramponne à la barre d'appui
il regarde le soleil briller
rescapé du naufrage de la nuit
il écoute tous les bruits de la vie
il est bouche bée
émerveillé
son visage est ensanglanté
il sourit.